Skip to content

Est-ce qu’il ne faut pas que j’arrête Dota 2 ?

Pourquoi ? Car je ne fais que ça !

J’en suis à 350h en six mois à peine, je rentre le midi, je regarde une game, je reviens à 17h, je lance une game, je prépare à bouffer vers 19h je partage un moment avec ma copine et je relance une game voir plusieurs ! Souvent mon sommeil est perturbé à cause de ce jeu. Je suis tellement concentré, stressé, heureux, que j’ai plus de mal à m’endormir. J’en oublie mes nombreux autres jeux et je ne découvre plus d’autres horizons.

Pourtant j’apprends chaque jour de nouvelles choses, j’ai l’impression de progresser. J’ai même rejoins une communauté de joueurs – les SOS pour Sons Of Silence – ils m’ont accueilli alors que je suis un gros noob qui feed souvent, qui ne sait pas forcément quoi faire sur la map à tout moment, qui ne connait pas tous les objets, etc. En clair souvent des gens sympa, sans vraiment se prendre la tête, chacun joue avec les personnes disponibles. Des fois des joueurs plus expérimentés veulent jouer ensemble mais il y a toujours un mec pour t’apprendre des trucs et t’aider à progresser. On stigmatise la communauté des MOBA de kikoo mais si tu cherches un peu tu trouveras des personnes ressources et ouvertes.

Enfin je suis toujours partagé! D’un côté j’adore ce jeu, mais pour être bon il ne faut jouer qu’à ça ! Mon problème est que j’ai un taf, une vie de famille, des potes IRL, une copine et j’aime un tas de trucs en dehors de ce jeu. Lire, regarder des séries, alimenter mon blog, faire du montage, tout ça me manque.

Pourtant comprendre un jeu si complexe, si riche, avec ses enjeux, ses stratégies, ce travail d’équipe, cette entente, ces engueulades, ces rencontres, c’est hyper enrichissant ! Je suis perdu. Je suis ambivalent, comme d’hab vous me direz. Je me prends surtout trop la tête, en écrivant ces mots, je m’auto-analyse, enfin surtout en me relisant et je comprends à quel point je devrais surtout faire ce qu’il me plait. Là c’est Dota 2 !? Et bien je continue, si je vois que ça me bouffe la vie, j’arrêterai. Surtout avec la communauté, d’un côté ça me permet de m’investir mais ça m’oblige aussi à jouer plus et plus longtemps. Enfin ça c’est moi qui le dit… D’un autre côté, je n’ai toujours pas fini Mass Effect 2 alors que j’ai kiffé le début.

Et voilà je repars dans l’ambivalence ! Putain de schizophrénie 😉

Bon je vous laisse, il faut bien dormir à un moment…

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *
*
*